flaviendelbergue_Accessories_Asobi_acces

Asobi

Densité & soustraction

Le projet Asobi cherche à développer un nouveau vocabulaire formel, par le jeu comme état-d’esprit de création. Prenant pour point de départ les semi-produits qui l’entourent : tubes, cordes, cylindres, surfaces… Flavien Delbergue les transforme par des procédés simples de moulage, perçage, ponçage, collage. Ces transformations visent à se réapproprier l’essence de ces matériaux silencieux pour en explorer leurs qualités propres. S’ajoutent alors des assemblages élémentaires comme le ligotage ou l’emboitement qui permettent de démultiplier les possibilités formelles. Il tire de l’élaboration de son répertoire, trois séries Bilboquets, Vases et Luminaires, où chacune d’entre elles s’inscrit dans un principe de création : la densité des matériaux, l’économie des moyens et la recherche d’une atmosphère.

 

Par les multiples densités de matériaux utilisés, chaque Bilboquets induisent une gestuelle particulière. Ces postures intuitives, nécessitent alors une mise en jeu complète du corps et de l’esprit. C’est dans cet état essentiel de concentration, que l’on parvient à vivre pleinement le moment et ainsi, s’approprier le jeu véritablement.

La série Vases s’inscrit dans une démarche de réduction des moyens pour concevoir et fabriquer un objet. Ici, le semi produit - tube PVC - devient outil pour mouler le cuir avant de devenir matière contenante. Cette approche modeste de la matière vient faire écho à la notion de contraste entre vide et plein, contraste nécessaire à la fonction de l’objet.

 

La série Luminaires combine les deux approches précédentes, densité et réduction, en apportant une dimension nouvelle et sensible : l’intimité. À travers une simple manipulation de l’objet, l’intensité de l’éclairage tend à varier, l’atmosphère se transforme silencieusement en fonction des besoins.

 

Ensemble, ces objets s’inscrivent dans un nouveau répertoire formel. Ils répondent à des fonctions essentielles : jouer, contenir, éclairer, pour tendre vers un équilibre nécessaire au sein de l’habitat contemporain.

Lancement : Design Parade Hyères 2019

Photographie : Studio Flavien Delbergue

flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
1/17
flaviendelbergue_villanoailles_designpar
flaviendelbergue_villanoailles_designpar